S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 
Berserk
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Horizon - Culte de la rive noire Index du Forum » [ Entre nous ] » Le reste » Comme au cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ohroh
Raideur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2007
Messages: 1 708

MessagePosté le: 20/06/2009 23:16    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Attention Chef d'oeuvre.
Je profite de l'initiative de Dybex d'avoir mis en ligne sur Dailymotion le premier épisode de Berserk en VF pour vous le proposer ici. Berserk c'est tout simplement ma saga/série/manga/oeuvre culte tout supports et genre confondus (BD/Comics/Manga/Films/Animation/Peintures/Photos/etc...).
Berserk c'est un peu mon côté fan girl en chaleur jetant son string mouillée, c'est un peu la némésis de ma capacité à être raisonnable, Berserk c'est mon camping devant une salle de concert trois jours avant que ça commence, c'est un box à 150 euros importé du Japon par voies non légales le jour de sa sortie, c'est un fanatisme quasiment aveugle où je suis le croisé et vous êtes le païen, Berserk c'est mieux que Xenogears, Valkyrie Profile, Suikoden, Oasis, Radiohead, Noir Désir, Les Ogres de Barback, Thomas Fersen, Danny Elfman, Tim Burton, Brad Pitt, Sharleen Spiteri, les Doors, Lord of the Rings, E.A.Poe, Baudelaire, etc... Et venant de moi, autant dire que c'est pas rien. Wink
Berserk c'est ce qui a construit et constitué un pan de ma vie passée et actuelle, autrement dit, c'est une série où mon objectivité est toute relative mais c'est pas grave vu que j'ai toujours raison! Cool

Pour la petite histoire, Berserk est à la base un manga de maître Kentaro Miura commencé maintenant il y a plus de 20 longues années en 1989. Pour ne pas avoir à résumer l'histoire qui est bien trop longue et complexe je dirais qu'il s'agit simplement de la vie de Guts depuis sa naissance jusqu'à l'âge adulte.
Pour poser les bases, il faut savoir que Guts aurait du mourir à la naissance, pour continuer ces bases, il faut savoir que Guts a survécu à cette naissance maudite et même à tout ce qui a suivi dans les années de galère qui sont venus ensuite et auxquelles il n'auraient pas du survivre non plus.
L'histoire prend place dans la quintessence du monde médiéval fantastique, à savoir un univers sombre, réaliste, desespérant, un univers où l'amour n'est pas plus fort que tout, un univers où la plume ne vainc l'épée que sur sa page et où vivre est un idéal, survivre un quotidien.
Guts est donc un guerrier élevé à la dure depuis son enfance par son père adoptif dans une troupe de mercenaires, la compassion, l'amour et la considération pour autrui sont des notions qui ont été étouffés très tôt chez cet homme par des nécessités plus concrètes et les divers traumatismes qu'il subira dans son enfance poseront les bases d'une psychologie tourmentée dans son futur.

Vous allez vite comprendre que le premier épisode de Berserk (en série d'animation) ne dévoile pas grand chose, si ce n'est qu'il s'est déja passé quelque chose avant et que ce quelque chose a foutu plein de cheveux dans la soupe si ce n'est le scalp entier. Autant être direct, la série n'honore pas, mais alors pas du tout (et à plus forte raison en VF) la grandeur de Berserk. Ne reprenant qu'un bref passage du tome 1 pour le premier épisode et les tomes 4 à 13 pour le reste de la série, elle sert simplement d'introduction à la vie de Guts en racontant sa jeunesse "l'âge d'or" où le soleil brillait encore quelque fois.
Ce n'est pas une série possédant les moyens d'une production Gainax, Square ou Sunrise, l'animation fait vieillote, le design des personnages est souvent foiré et la censure a frappé fort puisqu'elle est "seulement" interdit aux moins de 16 ans quand le manga est interdit aux moins de 18 ans et aux âmes sensibles (vraiment, ce ne sont pas des mots en l'air), seule la musique (de Susumu Hirasawa) et le scénario de Berserk sauvent le visionnage. A noter qu'il manque également beaucoup de passages du manga lors de cet "âge d'or".

Après vous avoir bien prévenu, je vous laisse enfin visionner cet épisode qui même si il est bancal, reste quand même un monument de la fantasy... en manga. Wink
Ah oui, je vous ai déja dit que la VF était profondément à chier et que l'intro ressemblait à un diaporama fait par une fangirl sur son chanteur préféré? Faire d'un boucher, un mannequin il fallait oser, enfin passons...




Berserk 01 VF
envoyé par dybex. - Regardez des web séries et des films.

_________________
20/06/2009 23:16
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: 20/06/2009 23:16    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
20/06/2009 23:16
Auteur Message
Etaly


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 136

MessagePosté le: 20/06/2009 23:19    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Super merci =)

J'ai découvert ça grâce à certains guildeux, et je suis maintenant très fan !
20/06/2009 23:19
Auteur Message
Nementh


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 287

MessagePosté le: 20/06/2009 23:50    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Celui dont on n'asphyxie pas les rêves, celui-là est un ami, celui à qui l'on ne doit pas imposer sa vue, qui a su trouver sa propre raison de vivre, et si quelqu'un s'y opposait, il se dresserait contre lui, même si ce quelqu'un s'avérait être moi.
Pour moi c'est cela, un véritable ami, il est mon égal.


Le reste des discussions sont plus de l'ordre de "tel est niqué qui croyait niqué" assez délirantes et sans pitié.

Berserk est le seul manga dans lequel l'amitié entraîne une catastrophe démesuré, et rien que pour ça...ça roxe. Les gens y meurent / se font violer violemment aussi aisément que Naruto ouvre sa bouche.

Berserk y'as de tout, une profondeur scénaristique, des kikoo épées / passe d'armes, de l'humour potache, de la gangrecorruption, un héros trop darkkirox sans pitié, un réalisme historique effrayant (les premiers tomes relate bien les conditions de la guerre de 100ans) contrebalancé par de la fantasy ( de la magie des démons des elfes).
Bref Berserk c'est le manga qu'on aimerait voir plus souvent, tellement il est riche et prenant.

Le seul truc qui lui manque c'est un animé de qualité, hélas c'est une chose trop rare, et ce, quelque soit la série.
20/06/2009 23:50
Auteur Message
Artika


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 106

MessagePosté le: 21/06/2009 01:39    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
"Contenu non disponible.
Nous sommes désolés, ce contenu n'est pas disponible dans votre pays."

='(
21/06/2009 01:39
Auteur Message
Ohroh
Raideur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2007
Messages: 1 708

MessagePosté le: 21/06/2009 02:24    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Ma chère et tendre a le même problème à la Réunion avec les Fullmetal Alchemist. C'est vraiment con comme principe, ce doit être par localisation des régions au niveau mondial et du coup tu te fais avoir. :\
_________________
21/06/2009 02:24
Auteur Message
Gryk


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 29
Localisation: Longwy

MessagePosté le: 21/06/2009 04:11    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
+1 berserk mais en manga j'ai été super déçu de l'anim qui s'arrête trop tot.

En tout cas ca reste un chef d'œuvre mon manga préféré avec GTO.
21/06/2009 04:11
Auteur Message
Sephya
Raideur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 1 322
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 21/06/2009 11:20    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Etant donné que c'est un mangas que j'apprécie énormément je me dois de donné mon avis.

L'anime est bien, les combats sont violents, sanglant, sans pitié...
Je lui reproche juste un truc énorme a cette anime, c'est la fin. On est habitué a voir une histoire médiéval plus ou moins ordinaire, mais le dernier épisode est totalement incohérent avec les autres (sauf un peu avec le début du premier même si il manque une liaison).

On ne sait pas comment celà ce produit, ni comment faire une liaison entre le premier épisode (qui est le livre 18 il me semble) et le premier épisode (qui est quelques livres plus loin, 25 si je me souviens bien). Pourquoi ? Car il manque un personnage déterminent dans ce dernier épisode, celui qui fera que c'est possible, et il manque une explication un peu plus poussée de manière a mieu comprendre.

Si vous avez apprécié les animes (privilégiez les vostfr, c'est un peu mieu je trouve), n'hésitez pas a lire les mangas (je sais ya beaucoup de livre Smile mais c'est pour notre bien).

Le livre, outre une histoire plus approfondie, explique comment ce changement drastique apparait, et comment il est possible que la fin soit comme ça. De plus l'histoire continu, car dans l'anime on est un peu sur notre faim, on se pose plus de question qu'on a de réponses.
A celà ajouté des scènes encore plus gores dans le livre, des viols encore plus hards, et un Gutts en armure plus charismatique qu'avant.
_________________
21/06/2009 11:20
Auteur Message
Ohroh
Raideur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2007
Messages: 1 708

MessagePosté le: 21/06/2009 12:56    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
L'épisode 1 de l'animé correspond au tome 1 du manga et la suite correspond au flashback conté entre le tome 4 et 13 (L'Eclipse).



(Le texte à venir comprend des spoilers)

Ensuite, une des choses qui me chagrine lorsque je lis les gens parler de Berserk c'est le fait qu'ils insistent sur la violence, le gore, le sexe comme si c'était des atouts naturels et qu'ils constituent l'intérêt du manga.
Pour être plus précis, lorsqu'on lit Berserk pour la première fois, on passe les trois premiers tomes rapidement en se disant "C'est bourrin au possible mais bof...". L'auteur avouera lui même plus tard que ce sont des tomes ratés, et avec le recul on voit bien qu'il ne sait pas encore où il veut en venir et poursuit simplement le prototype qu'il a fait lorsqu'il était étudiant. On retrouve des attitudes de Guts et des actes qui ne lui correspondent pas vraiment:
-Le sexe de l'ouverture du manga par exemple, c'est un comportement que le Guts d'après Eclipse n'a pas excepté le désir éprouvé pour Caska. Ca ne colle pas au personnage.
-Même chose pour l'arrogance dont il fait preuve par moment, son mutisme a été développé par la force des choses et il ne ressent pas le besoin de se mettre en avant par la parole ou d'écraser les autres ainsi, son épée le fera si c'est nécessaire.
-Il se fait capturer sans se battre à un moment donné, quand on sait quel boucher il est devenu et que l'épisode du "One hundred man slayer" de sa jeunesse est loin derrière, le voir capturé par une poignée de soldats est assez "out of character".

Il y a d'autres exemples mais ceux sont les trois plus flagrants qu'on retrouve dans ces premiers tomes, cela prouve bien que l'auteur n'a pas encore cerné Guts, ce qu'il fera dans les tomes suivants: "l'Age d'Or", en posant les bases de sa psychologie future sur une enfance écorchée vive et bien entendu sur le profond sceau au fer rouge de l'Eclipse.

Là commence alors le véritable intérêt de Berserk, qui jusqu'à présent se retrouvait dans des gerbes de sang et une épée on ne peut plus classe, la psychologie et le développement des personnages. Miura est un maître dans le genre et à mon goût le développement de son scénario ainsi que de ses personnages fait tout l'intérêt de ce manga et c'est ce qui le rend véritablement intéressant.
Découvrir un enfant conditionné pour le combat et uniquement pour ça devenir une machine de guerre toujours plus puissante en même temps qu'il se développe socialement au contact de Griffith et des Taka no Dan. Il découvre alors une vie de combat bien entendu mais aussi ce qu'il y a en dehors, il y découvre l'amour (j'y reviendra plus tard), l'amitié, le plaisir et finalement il se rend compte que lui aussi a des désirs, des ambitions et qu'il souhaite aussi vivre sa propre vie en dehors du rêve démesuré de Griffith.
Le virage du manga viendra alors, le Faucon perd ses ailes en même temps que Guts quitte la troupe et cela déclenche le processus qui amènera à l'utilisation de la Béhélit. Pertes, sacrifice, ambition et folie, Guts devient à jamais ce pour quoi il est né: Un berserker sans états d'âme qui noie sa soif de vengeance dans le sang de ses ennemis au nom d'une bannière qu'il a renoncé à porter. Il y abandonne Caska, il y abandonne son humanité, il y abandonne le peu de côté humain qu'il s'était forgé au cours de ses années dans les Taka no Dan et il devient plus sombre, plus violent, plus sadique que les créatures qu'il traque MAIS CE N'EST PAS GRATUIT et ça découle de tout le processus décrit auparavant.

Voila donc pourquoi cela m'énerve quelque peu de voir les gens se focaliser uniquement sur la violence de Berserk sans se rendre compte qu'elle est au service d'un scénario et d'une narration plus puissante encore. La violence n'est pas l'atout du manga, c'est un outil du scénario qui se justifie de par le scénario; ce n'est pas l'inverse comme on peut trouver chez Buronson et Hara qui développent leur scénario autour de la violence de Kenshiro et du monde où il vit, ajoutant des branches pour plus de baston.

N'oubliez donc pas que la violence, le sexe, le gore, le côté Dark et tourmenté de ses personnages et sa grosse grosse grosse Dragon Slayer ne sont présents que pour développer le scénario et la psychologie des personnages et non l'inverse. Wink
_________________
21/06/2009 12:56
Auteur Message
Favole


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2008
Messages: 121
Localisation: France

MessagePosté le: 23/06/2009 14:51    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Berserk <3
L'animé n'est vraiment pas terrible, cependant j'ai beaucoup aimé les musiques de fond !
23/06/2009 14:51
Auteur Message
Sephya
Raideur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 1 322
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 23/06/2009 17:29    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Bah Ohroh chacun regarde et aime un mangas pour des raisons différentes.

J'avoue que ce que j'aime c'est justement parceque c'est violent / gore / sanglant / baston / baston / baston Smile et non pas la psychologie derrière.

Généralement quand je regarde un mangas c'est pour me divretir, par pour réfléchir, ça je dois déjà assez le faire toute la journée pour mener a bout mes projets, mes soutenances ...
_________________
23/06/2009 17:29
Auteur Message
Nementh


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 287

MessagePosté le: 24/06/2009 03:23    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Le truc c'est que cette violence amène une cohérence au personnage quand à son comportement au sein de cet univers.

Si cette violence gratuite n'était pas présente dans le manga, on ne comprendrait pas pourquoi guts évolue et agis ainsi.
Alors bien sur [SPOIL] le viol quand il est jeune aurait pu être plus subjectif, mais c'est justement le fait que le manga soit particulièrement crue qui lui donne cette réalité dérangeante. La vie est comme une brindille qui se fait faucher/écraser par le premier venue, le côtoiement de la mort est omniprésent et l'impression qu'il n'y a que cela dans cet univers apporte son ambiance au manga.
L'épisode de l'occultation est simplement énorme, un deux ex machina comme on voit que trop rarement, il représente à mon avis le sommet de l'histoire (même si je suis avec passion les épisodes qui suivent), c'est là que tout se recoupe que le manga se retrouve complet, avec tout ces cadavres à moitié dévorés, désarticulés, décapités, alors qu'ils étaient vivants quelque pages auparavant, et qu'ils nous accompagnaient depuis plusieurs tomes. Une mort absurde, pour un univers qui prend tout son sens. [SPOIL]
24/06/2009 03:23
Auteur Message
Nementh


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 287

MessagePosté le: 04/07/2009 20:05    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Bon aller, puisque ce post y est dédié et que seul les fans semble s'y intéresser, je n'hésite pas à parler des derniers épisodes, et plus particulièrement du tome 32 sortit récemment (j'aime bosser en librairie).



SPOIL tome 13-32


Ce tome s'inscrit parfaitement dans ce que j'aime appeler le second cycle de l'histoire, qui ne démarre pas à la fin du tome 13 après que griffith soit devenue femto, mais plutot dans les environs du tome 18-20, avec l'apparition de la nouvelle équipe, isidro, farnèse, serpico, et plus tard schierke la sorcière.
La transformation de guts est d'ailleurs très intéressante, si au début il est et reste le berserk sans pitié que rien n'arrête et qui ne s'encombre de rien, la présence de casca le force à se comporter différemment, comme ile le dit si bien, il n'as pas le droit de mourir, non pas parce qu'il ne pourrait plus accomplir sa vengeance, mais bien parce que ce n'est aps seulement sa vie qui est en jeu.
L'arrivée d'autre personne à ses cotés va petit à petit le transformer, on voit aisément les membres de l'équipe changer (sauf isidro...un peu le boulet de l'histoire même s'il arrive à m'arracher quelque rires) au contact de guts, ils le ressentent tous et l'auteur nous fait bien profiter de leurs tribulations. En revanche les changement que subit guts sont bien moins nettes mais clairement présent.
Fini le chef de la troupe de choc qui fonce dans le tas sans se soucier des conséquences, il est désormais responsables et s'inquiète du bon état de toute son équipe même si on le voit souvent jouer l'indifférence. Il apparait donc clairement que guts est devenue adulte.
Mon plus gros regret est l'apparition de l'armure du berserk (tome 26 environ), le déchainement de guts n'est plus le fait de sa folie furieuse animé par la vengeance et la détermination de vaincre, le mérite de l'humain, le simple mortel qui tue des apôtre n'apparait plus. Néanmoins c'est un changement logique, puisque devenue responsable et adulte, il lui était dés lors impossible de faire appelle à cette folie. Il est cette fois confronté à un autre problème, peut être moins intéressant mais qui permet à la série de continuer à mériter son titre, arriver à retenir sa haine et sa colère (le coté obscur !!!), pour ne pas avoir recours à l'objet maudit.

J'en reviens donc au tome 32, qui pour moi comporte tout ce qui caractérise berserk: de la grosse "baston" avec des démons, une révision des priorités de guts (vengeance or not vengeance ?), une bataille rangée avec griffith qui pown tout avec son cheat code (whos your daddy), des manipulation politique à te donner la banane, et la petite vie de "la communauté de l'amnésique" (les bêtises d'isidro, farnèse et la magie, il est même probable qu'un ancien personnage se joignent à l'équipe)
04/07/2009 20:05
Auteur Message
Sephya
Raideur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 1 322
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 05/07/2009 11:05    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Si tu veux lire le volume 33 et une partie du 34
=> http://bt.evil-genius.us:60000/

Ah ué c'est en Anglais au fait Smile
_________________
05/07/2009 11:05
Auteur Message
Nementh


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 287

MessagePosté le: 05/07/2009 11:38    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Sephya a écrit:
Si tu veux lire le volume 33 et une partie du 34
=> http://bt.evil-genius.us:60000/

Ah ué c'est en Anglais au fait Smile



Meurs hérétiques !
Moi vivant je ne regarderais jamais un scan de berserk !
05/07/2009 11:38
Auteur Message
Ohroh
Raideur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2007
Messages: 1 708

MessagePosté le: 05/07/2009 11:51    Sujet du message: Berserk Répondre en citant
Je m'achète le 32 lundi et je te réponds. Il y a quelques années alors que la publication de Berserk était compromise par des éditeurs incompétents (Samouraï en 95, Dybex par la suite), je lisais les scans. A l'époque j'avais été jusqu'au 28 environ et maintenant je goûte et profite de l'oeuvre au jour le jour sans plus m'avancer sur les tomes à venir. =)
_________________
05/07/2009 11:51
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: 25/07/2017 22:42    Sujet du message: Berserk
25/07/2017 22:42
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Horizon - Culte de la rive noire Index du Forum » Comme au cinéma

Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by Horizon
Xmox 360 modified by Lorwen Gretsie & Hitex