S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 
[Accepté] Tatie Asmodia
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet  Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.   Horizon - Culte de la rive noire Index du Forum » [ La communauté ] » Recrutement » Candidatures acceptées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Asmodia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 54
Localisation: Paris

MessagePosté le: 07/06/2009 23:56    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Bonjour chers Cultistes,

Petite présentation IRL. Je m'appelle Stéphane, j'ai 29 ans et je vis à Paris. Je connais de nom Horizon depuis longtemps puisqu'il y a 1 an quand j'étais sur le Culte et que je raidais chez Brainless, Horizon était LA guilde mythique (avec les Ronins Wink )

J'ai migré sur Kirin Tor, un peu pour voir comment ça se passait là-bas, un peu aussi pour retrouver un ami IRL. J'y ai intégré une guilde PVEHL du nom de Agogé avec laquelle nous avons nettoyé Naxx25, Malygos et Sartharion 3 adds.
Nous sommes actuellement à Ulduar25 où nous avons tué 2 des 4 gardiens (Freya et Hodir).

Depuis quelques mois déjà je pensais revenir sur le Culte et vous rejoindre. J'en avais parlé à Pandhary (Favol) qui est une amie IRL et à AZ. Aujourd'hui je passe le cap. D'une part parce que mon meilleur ami IRL est revenu sur le Culte. D'autre part, parce que notre Raid Leader nous a annoncé ce soir que les raid25, pour de multiples raisons, étaient suspendus jusqu'en septembre...effet "douche froide". Parce que également la perspective de jouer avec des connaissances IRL fait toujours plaisir. Enfin parce que vos performances en PVEHL ne sont plus à démontrer.

Bref, me voilà donc sur votre forum. Venons-en à la vilaine Asmodïa.

Je joue donc une démoniste réprouvée spé démono qui a commencé le PVEHL il y a un plus d'un an avec Brainless. Depuis j'ai fait un petit bout de chemin en raid et je dispose d'un stuff Naxx25, Sartha3adds et Ulduar25.
http://eu.wowarmory.com/character-sheet.xml?r=Culte+de+la+Rive+noire&n=Asmod%C3%AFa

Je suis disponible 4 soirs par semaine (difficilement plus à cause de mon job) de 20h à 00h30 environ.

Merci d'avance pour vos réponses,

Démonistiquement,

Asmodïa.

PS: je dispose de pages et de pages de background RP pour les amateurs ^^


Dernière édition par Asmodia le 11/06/2009 11:51; édité 1 fois
07/06/2009 23:56
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: 07/06/2009 23:56    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
07/06/2009 23:56
Auteur Message
Etaly


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 136

MessagePosté le: 08/06/2009 00:35    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Bonjour =)

Tu devais avoir des rédac en philo aussi longues que les miennes !

C'est pas , au premier coup d'oeil, une bonne impression Sad

(Ce n'est que mon avis !)

En tout cas merci de t'intéresser à notre guilde, je laisse les autres donner leur avis.
08/06/2009 00:35
Auteur Message
Artika


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 106

MessagePosté le: 08/06/2009 01:16    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Salut et bienvenue.

Juste une question, c'est quoi cet avatar affreux ? Shocked

Sinon apply sympathique et ami irl de Favole et Az donc +1 pour tester.

Bonne chance pour la suite Okay
08/06/2009 01:16
Auteur Message
Krysthal
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: 08/06/2009 01:41    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Bonjour et bienvenue à toi sur notre forum. Wink

Pour ton post, je trouve que c'est court et concis (un peu trop peut-être?), je sais que nos off vont décortiquer ton profil à la loupe, prépare-toi à toutes sortes de questions.

Je serais curieuse de lire une de tes pages de background rp pour ton personnage.

Et sinon, apply courte mais sympathique, ami de Favole et Az, ça vaut un +1 (pour Favole surtout! Biz Az).

Sur ce je te souhaite bonne chance pour ta candidature.

Krys <3

Artika a écrit:
Salut et bienvenue.

Juste une question, c'est quoi cet avatar affreux ? Shocked


On ne connaît pas ses classiques cinématographiques? C'est Tatie Danielle! Wink Razz
08/06/2009 01:41
Auteur Message
Milim


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 1 765

MessagePosté le: 08/06/2009 02:30    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Bonsoir, stuff intéressant, avancée pve convenable.
La candidature reste complète malgré la taille réduite de celle-ci.
Pourrais tu préciser les jours de tes dispositions? ( Ou c'est 4 jours de ton choix? )

Je vais laisser le soin aux démoniste de pousser un peu les questions sur la candidature.

Bienvenue et GL.

Émé.
_________________
08/06/2009 02:30
Auteur Message
Artika


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 106

MessagePosté le: 08/06/2009 02:35    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Krysthal a écrit:


Artika a écrit:
Salut et bienvenue.

Juste une question, c'est quoi cet avatar affreux ? Shocked


On ne connaît pas ses classiques cinématographiques? C'est Tatie Danielle! Wink Razz



je savais que j'allais passer pour un inculte en posant cette question. Embarassed
08/06/2009 02:35
Auteur Message
Asmodia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 54
Localisation: Paris

MessagePosté le: 08/06/2009 02:57    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Merci pour vos réponses Mr. Green

Je vais donc essayer de détailler un peu plus.

Pour la partie RP :
Je vous avoue que je suis venu au PVEHL il y a un peu plus d'1 an par pur hasard (la faute à Pandhary d'ailleurs). Avant je jouais dans une guilde 100% RP (suis un vieux rôliste) du Culte que vous connaissez peut-être. C'est dans ce cadre que j'ai développé le RP de mon perso. J'avoue que depuis, j'ai un peu laissé tomber cet aspect du jeu par défaut de partenaires. Mais s'il y a des amateurs parmi vous... Wink 2 petits exemples :

Citation:
"...Persevare diabolicum"
Asmodia claqua avec violence la porte de sa chambre. Elle ne supportait plus cette vie : les interdictions, les réprimandes, les convenances et surtout la morale étriquée de son père, le comte Alcide de Tancrède, Seigneur Sorcier de Balzor.
« Au diable mon père et ses poncifs moralisateurs ! » vociféra-t-elle en jetant à terre la coupe de vin délicat qu’une servante avait déposée sur une sellette.
Il était vrai que la dynastie des Tancrède avait, dans les âges lointains, juré fidélité au trône de Hurlevent. Depuis les Seigneurs Sorciers de Tancrède s’enorgueillissaient de contrôler, et de maîtriser avec sapience et mesure le savoir des arcanes suivant à la lettre le Décalogue de Cristal, une série de 10 lois, édictée par les Tancrède eux-mêmes et censée encadrer de la manière la plus stricte toute utilisation de la magie.
A travers la fenêtre du donjon, Asmodia jeta un regard vers les étoiles. L’alignement était parfait et un astre étrange et rougeoyant semblait dévoré les constellations qui l’entourait. Un rictus haineux déforma le visage d’Asmodia, un rictus qu’elle devait garder bien au-delà de la mort…en cette nuit impie, son destin l’attendait.

De son destin, Asmodia en avait eu une mystérieuse mais éclatante révélation. C’était il y a 1 an déjà, par une nuit sans lune, une nuit glaciale où les loups faméliques rodent près des villages, où les gueux poussent un dernier soupir d’épuisement, où les corps se cherchent sous les couettes de plume pour mieux se réchauffer.
Cette nuit là, Asmodia avait été comme appelée. Le manoir des Tancrède semblait désert. Elle avait parcouru les longs corridors sans rencontrer ni garde, ni domestique. Un silence de mort s’était abattu sur l’imposante demeure. Elle avait descendu les longs escaliers qui plongeaient dans les ténèbres et menaient à l’antique crypte du château. Comme un signe de la destinée, la lourde porte d’onyx, censée être verrouillée au moyen de glyphes magiques et de sorts de protection, s’était ouverte sous une simple pression de sa main. Elle avait alors pénétré dans ce qui semblait être un laboratoire. Creusée à même la roche, la pièce assoupie s’était brusquement extirpée d’un trop long sommeil. Des braseros, une lumière verdâtre et menaçante avait brusquement jaillie. Asmodia s’était enivrée de l’odeur douceâtre de putréfaction et de souffre qui exhalait des murs suintants de la pièce. Elle s’était avancé, comme hypnotisée, vers le lutrin d’ébène disposé contre un mur noirci à la cendre. C’est de ce lutrin qu’émanait l’incroyable énergie qui l’avait guidée jusqu’ici. Il était là, refermé, méprisé, abandonné. Dans son oubli séculaire, le journal du premier des Tancrède brillait d’une lueur jaunâtre. Elle ouvrit le manuscrit, le lut, et comprit.
Elle comprit enfin quelle était la puissance du sang qui bouillait dans ses veines ! Ce formidable potentiel réprimé, ruiné, humilié par des générations de faiblesse et de soumission. Elle apprit l’histoire du vieux Hitchbak de Tancrède, premier Seigneur Sorcier de Balzor. Hitchbak le Corrupteur, Hitchbak le Déchu, Hitchbak dont le nom avait été banni et proclamé anathème. Hitchbak qui avait prophétisé, devant ses enfants qui le condamnaient aux flammes purificatrices, que de sa lignée même, de son propre sang, naîtrait une Enfant de Perdition, qui relèverait l’honneur de la dynastie, apprendrait à nouveau le langage des Dieux sombres et réaliserait la destinée des Tancrède.

Depuis cette sombre nuit, Asmodia avait appris par cœur les formules interdites contenues dans le livre, elle avait mille fois répété les gestes impies et les rituels infâmes notés par son aïeul.

Asmodia commença à psalmodier les paroles sacrilèges, versant sur son corps nu et laiteux le sang d’un supplicié. Elle traça de son kriss maudit le pentacle sacrilège sur lequel elle s’allongea, continuant sa diabolique psalmodie. Alors, l’éclat de l’astre rougeoyant s’intensifia embrasant toute la voûte céleste.
Soudain des coups ébranlèrent le chambranle de sa porte tandis que la voix d’Alcide de Tancrède raisonnait dans le couloir.
« Ouvre Asmodia ! Ma fille, je t’ordonne de m’ouvrir »
Mais déjà Asmodia n’écoutait plus les ordres. Dans son extase, elle voyait la sombre silhouette d’Hitchbak, ses mains décharnées, la malice sournoise de son regard, le sourire menaçant qui balafrait son visage. Il était là, au-delà du portail qui venait de se matérialiser. Il tendait la main à sa progéniture, à l’Enfant de Perdition, qui, comme il l’avait jadis prophétisé accomplirait le destin des Tancrède et ouvrirait la porte aux Dieux sombres. Asmodia saisit la main de son aïeul. Les cris de son père, mêlé à ceux de la garde, n’étaient déjà plus qu’un lointain écho. La douleur lui arracha un hurlement inhumain figeant à tous jamais sur son visage, cette parodie de sourire de jouissance, ce rictus où se mêlait haine, douleur et extase. Asmodia fut comme happée dans un torrent de feu liquide, elle sentit chaque cellule de sa chair se consumer, ses yeux se transformer en charbons ardents, son sang en un ichor incandescent. Mais malgré la souffrance indicible, elle n’avait pas peur. Elle entendait la voix d’Hitchbak mêlée aux murmures des Dieux Sombres qui la rassuraient.

« Tu feras ployer les nations sous ton joug et les plus puissants rois mettront genoux à terre devant ton trône » Ce furent les dernières paroles qu’elle entendit avant de se réveiller. Les rayons du soleil agressaient sa peau calcinée et pourrissante, la lumière du jour l’aveuglait, l’odeur aigre de la mort imprégnait sa tunique, mais Asmodia savait qu’elle avait accompli son destin. Elle se redressa. Elle ne savait pas où elle était mais la voix de son ancêtre et le chuchotement des dieux sombres raisonnaient encore dans sa mémoire et la réconfortaient.
Elle avisa le premier réprouvé qui passait vers elle.
« Va donc parler au chef du village, il saura à quoi t’occuper » lui répondit-il.
Malgré la lumière aveuglante, Asmodia scruta l’horizon. Elle savait qu’au loin se nichait Hurlevent. Elle savait qu’un jour elle ferait tomber la cité des Hommes. Mais pour l’instant, elle était seule, perdue, et habillée de guenilles. Elle avisa le chef de village que l’inconnu lui avait indiqué. Mieux valait s’adresser à lui…


Citation:
L'origine du Mal
Elle était arrivée au château des Tancrède au crépuscule. Le ciel rougeoyait, menaçant, et le soleil déclinant semblait alors dévorer la terre. Plus tard, les astrologues du château avouèrent qu’ils y avaient vu un sombre présage ; mais quand elle arriva, nul n’osa faire part de ses craintes.
Elle était d’une beauté troublante et exotique : ses longs cheveux noirs et épais, sa peau cuivrée et parfumée de myrrhe et de camphre, ses traits anguleux, sa bouche fine, ses yeux d’émeraude…tout en elle, jusqu’à ses robes vaporeuses et son accent évoquaient les terres lointaines du mystère et des secrets.
Son nom était Lilith et alors que j’arrive au soir de ma vie, moi le vieux et fidèle capitaine de la garde des Tancrède, j’éprouve encore une frayeur et une terreur indicible à la simple idée de prononcer ce nom mille fois maudit.
Quand elle arriva au château ce fut comme un enchantement. Tous, nous fûmes subjugués par sa resplendissante beauté et sa grâce féline. Elle se présenta comme une lointaine princesse d’un royaume oublié, chassée de ses terres par des invasions barbares. Et nous, sombres imbéciles que nous étions, nous crûmes ce conte à dormir debout comme de simples enfants, sans poser la moindre question ou émettre le moindre doute.

Alcide de Tancrède, Comte et Seigneur Sorcier de Balzor, fut tout aussi naïf et crédule que nous. Il accueillit la belle étrangère, lui donna gite et couvert et ordonna à ses gens de la traiter avec la déférence due aux Tancrède. Ce qui était alors prévisible arriva. Comment le jeune et vigoureux Seigneur de Tancrède aurait-il pu rester insensible aux charmes de sa belle invitée. Quatre mois à peine après son arrivée, leurs épousailles furent célébrées. Durant 3 jours ce ne fut que danse, rire, ripaille et jeux ; Que les dieux aient pitié de nous ! Qu’ils nous pardonnent d’avoir célébré cette abomination, d’avoir fêté cette abjection contre-nature !

Après les noces, le comportement de Lilith changea radicalement. Lorsqu’elle demeurait au château, elle était dure et cruelle avec nous. Nous nous mirent tous à la haire pour le plaisir vicieux qu’elle prenait à nous maltraiter, à faire travailler ses petites femmes chambres à toute heure du jour et de la nuit, à faire fouetter à mort un valet de pied qui, affirma-t-elle, avait posé un regard lubrique sur elle. Mais Alcide était sous le charme et il laissait faire.
Cependant le plus souvent, Lilith n’était pas au château ; et seuls les démons des plus profonds cercles de l’Enfer peuvent bien savoir où donc cette diable de femme passait ses journées. Je me souviens d’un soir où je la vis revenir après 2 jours d’absence. Elle marchait seul, sans escorte, comme si elle revenait d’une simple promenade. Pitié, ne croyez pas que je sois sénile ou dément. Ce que je vis alors je l’ai bien vu. Tandis qu’elle avançait, les oiseaux cachés dans les talus bordant la route s’envolèrent dans un fracas de piaillement épouvantable et sous ses pieds l’herbe jaunissait, se desséchait et devenait cendre !

C’est l’année suivante que Tancrède connut une série d’évènements si terribles qu’ils furent frappés d’anathème et que même entre nous, nous n’osions en parler. En y repensant, je comprends maintenant la terrible cohérence et l’innommable logique qui présidèrent à leur enchainement. Que les dieux me pardonnent de n’avoir pas ouvert les yeux plus tôt. Ils me sont témoin que j’aurais tué cette engeance diabolique de mes propre main si j’avais su.
Tout commença par ce qui aurait du être une joie pour nous tous. Le comte Alcide nous annonça que son épouse attendait un heureux évènement. A partir de ce jour, et de façon inexplicable, les forêts de la seigneurie, jadis si giboyeuses, furent comme désertés par les animaux. Nos chasseurs revenaient bredouillent et durent pousser leurs expéditions de plus en plus loin pour ramener du gibier. Puis ce fut le tour de nos rivières ; pas un matin sans que nos pêcheurs retrouvent nos eaux souillées par des centaines de poissons morts, pourrissant le ventre à l’air à la lumière du soleil. Les récoltes aussi furent frappées : le blé pourrissait dans les silos, les légumes prenaient une couleur malsaine, et s’éventraient dans les champs souillant la terre d’un ichor nauséabond. Le bétail enfin périssait dans nos étables et quand les vaches vêlaient, elles donnaient naissance à des créatures difformes que nous devions abattre sur place. Les paysans prirent peur et quittèrent le comté de Tancrède pour rejoindre les seigneuries voisines. Alcide, lui-même sorcier, convoqua mages et prêtes, druides et chamans, mais tous avouèrent leur impuissance.
C’est alors que commencèrent les disparitions d’enfants. Pas une semaine ne se passait sans qu’une famille de métayer ne pleure la disparition d’un fils ou d’une fille. Nous organisâmes des battues, pensant débusquer un loup ou un ogre caché dans nos bois mais en vain. Et les disparitions continuèrent.

Neuf mois s’écoulèrent et vint le jour de la délivrance pour Lilith. Je me souviens encore de ses hurlements inhumains, de ses cris de chacal qui déchiraient la nuit tandis que les sages-femmes sortaient de sa chambre, terrifiées. Pourquoi pénétrais-je dans cet antre démoniaque ? Je ne saurais le dire. Mais ce que je vis me hantera jusqu’à mon dernier soupir. Le comte d’Alcide était comme prostré dans un coin de la pièce récitant des prières à des dieux muets et impuissants. Une odeur innommable de pourriture, d’excrément et de sueur rendait l’air quasi irrespirable. Un froid implacable s’était abattu dans la chambre et même les flammes des braseros semblaient gelées, figées. Je me souviens aussi de cette atroce mélodie qui me déchirait les tympans. Le son indicible d’une flute démoniaque qui ne pouvait être produit par un instrument de ce monde. Et puis au pied du lit, je vis avec horreur ce qui avait poussé Lilith à interdire à quiconque l’entrée de ses appartements : une bassine dégoulinante de restes humains…de membres d’enfants décomposés sur lesquels on pouvait encore distinguer des marques de dents.

Lilith était attachée à son lit et hurlait, prise de démence. Il est impossible qu’un être humain puisse produire un tel son. Quant à ses jambes ! Mon Dieu, ses jambes ! Ses jambes si graciles, si fines ressemblaient maintenant aux pattes d'une bête infernale, improbable croisement d'une louve et d'un bouc, des pattes couvertes d’un poil noir et dru d’où s’échappaient larves et vermines. Lilith poussa un dernier cri qui déchira la nuit. Puis le silence. Alors ses entrailles s’ouvrir dans un craquement sinistre comme si les os de son bassin explosaient et l’enfant émergea dans un flot de liquide putride, un magma noirâtre dans laquelle grouillaient une multitude de vers.

Lilith n’était plus. Son corps n’était plus qu’un amas de chair sanguinolent d’où s’échappait un gaz nauséabond. Surmontant sa terreur, Alcide de Tancrède se releva, me saisit le bras et nous nous approchâmes du lit. L’enfant était là, vivant, calme et serein au milieu de cette désolation. Alcide prit sa fille dans les draps souillée et épongea son visage. Il prononça son nom "Asmodia". Qu’elle était belle ! Aussi belle qu’était sa mère à son arrivée au château…Alors l’enfant sourit ! Que la mort me prenne vite maintenant que je suis vieux et malade. Qu’elle me prenne moi et mes atroces cauchemars. Qu’elle me fasse oublier le visage de cette enfant…qu’elle me fasse oublier cette grimace haineuse, ce rictus cruel et malfaisant…qu’elle me fasse oublier la rangée de dents que le nourrisson dévoila en nous souriant.


Pour la partie technique:
Sur les 3 arbres de talent démo, affli est celui que je connais le plus mal. Je n'aime pas joué cette spé et je suis mal à l'aise avec. Je connais bien la spé destruction pour l'avoir joué avant la 3.2 mais cogner au feu me donne l'impression d'être un mage. Depuis la 3.2 je suis "deap demono" et je m'amuse beaucoup. Je préfère taper à l'ombre, j'adore jouer avec le gangregarde, et je trouve le passage en phase d'exécution très sympa à jouer. Sans parler du buff dégât qui arrange bien le raid.

En général mon cycle de DPS sur un boss est le suivant (avec pierre de sort).
Connexion pour faire proc la glyphe, funeste, corruption et immo pour faire proc le bonus T7 et spam SB. Je claque la méta dès que UP (je l'utilise comme un trinket) et je refresh les dots entre les SB.
En phase d'exécution, je me débrouille pour avoir ma méta de up. SB/SB/Feu de l'âme. Si besoin je remplace le deuxième SB par un refresh de dot ou une connexion. C'est généralement là que je bois ma potion de magie sauvage.

Sur mes enchants, je ne vois pas trop ce que je pourrais dire.
Mon gemmage s'explique par 2 contraintes : le capé toucher et la nécessité d'avoir 2 pierres vertes, bleues ou violettes pour activer ma méta-gemme.


Dernière édition par Asmodia le 11/06/2009 12:40; édité 3 fois
08/06/2009 02:57
Auteur Message
Asmodia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 54
Localisation: Paris

MessagePosté le: 08/06/2009 02:58    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Pour mes dispos c'est 4 jours au choix, selon les besoins du raid, sauf le samedi (et si possible éviter le vendredi).

Dernière édition par Asmodia le 08/06/2009 07:11; édité 1 fois
08/06/2009 02:58
Auteur Message
Asmodia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 54
Localisation: Paris

MessagePosté le: 08/06/2009 06:28    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Artika a écrit:
Juste une question, c'est quoi cet avatar affreux ? Shocked


Han ! La discrimination anti-vieille ! C'est pas joli-joli...

Et puis, affreux, affreux...tout est relatif...Voilà à quoi elle ressemble Asmodia:
08/06/2009 06:28
Auteur Message
Krysthal
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: 08/06/2009 13:18    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Mais non Arti! Wink

Merci Asmodia pour ces deux jolis textes rp très agréables à lire... <3

Je fais partie des quelques joueurs qui adorent le rp chez Horizon, si tu souhaites en faire, ce sera avec grand plaisir.

Krys <3
08/06/2009 13:18
Auteur Message
Asmodia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 54
Localisation: Paris

MessagePosté le: 09/06/2009 20:48    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Je crois savoir que vous consacrez en ce moment beaucoup de temps et d'efforts à la défaite de Yogg-Saron (très lovecraftien non ?).
Juste un petit post pour vous dire que j'ai déjà remigré sur le Culte. Suis donc à votre disposition pour toute question.

A bientôt j'espère et bonne chance pour les combat à venir.

Asmodïa
09/06/2009 20:48
Auteur Message
Ohroh
Raideur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2007
Messages: 1 708

MessagePosté le: 09/06/2009 20:58    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Je ne m'étendrai pas sur la candidature elle même mais je tiens juste à souligner la qualité remarquable des deux textes RP. Si le premier était sympathique et largement au dessus de la moyenne de ce qu'on trouve habituellement [Sans pour autant que j'y trouve grande originalité, les histoires de destinée et tout ça j'accroche pas, ça fait Gros Bill, ça prophétise à tout va et finalement ça fait peu crédible à mon sens, un monde peuplé uniquement de destinées légendaires n'a que peu d'intérêt.), le second est une perle rare au niveau de la narration.

Ca m'a tout simplement rappelé les procédés d'écriture d'un Maupassant, Poe ou justement Lovecraft que tu cites où on rentre peu à peu dans l'horreur pour la toucher de plein fouet à la fin, le tout étant néanmoins TOUJOURS remis en question d'une manière ou d'une autre, ici la santé mentale du conteur ainsi que son âge peuvent remettre en cause la véracité de l'histoire.
C'est le principe même du fantastique et pour être un fervent admirateur de ce genre délaissé, je dois dire que ton texte court m'a vraiment pris dans ses mailles.
Indépendamment du fait que je n'adhère pas à ce genre de background (mais ça c'est mon subjectif qui parle), je tenais donc encore une fois à féliciter la narration, bravo pour cet écrit!
_________________
09/06/2009 20:58
Auteur Message
Asmodia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 54
Localisation: Paris

MessagePosté le: 09/06/2009 21:08    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Oh! Ca c'est très gentil de ta part !!! J'en ai d'autres mais ils sont inclus dans les récits RP de la guilde dont je faisais parti à l'époque et je ne suis pas certain qu'ils te parlent vraiment.

Effectivement je suis un grand fan de Lovecraft. D'ailleurs (Pandhary va sourire car je l'ai saoulé pendant des semaines pour qu'elle le regarde) je vous conseille le documentaire suivant, absolument génialissime sur le grand maître de l'horreur. A regarder par une nuit sans lune...

http://www.dailymotion.com/relevance/search/cas lovecraft/video/x3efdo_le-c…

http://www.dailymotion.com/relevance/search/cas lovecraft/video/x3egor_le-c…

http://www.dailymotion.com/relevance/search/cas lovecraft/video/x3eh6u_le-c…

http://www.dailymotion.com/relevance/search/cas lovecraft/video/x3ehkx_le-c…
09/06/2009 21:08
Auteur Message
Favole


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2008
Messages: 121
Localisation: France

MessagePosté le: 11/06/2009 11:24    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Coucou Asmodia,

Je suis bien contente de te voir enfin postuler sur notre forum! Un grand plaisir à relire tes textes rp, et à savoir qu' Asmodia est toujours aussi méchante : >

Je te souhaite bonne chance pour ta candidature, et j'espère te voir vite en test avec nous !

Bisous

Favi

PS : C'est lui le jeune homme à côté de moi sur ma photo du Trombi ! (launch WotLK Virgin)
11/06/2009 11:24
Auteur Message
Asmodia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 54
Localisation: Paris

MessagePosté le: 11/06/2009 11:34    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia Répondre en citant
Favole a écrit:
Coucou Asmodia,

Je suis bien contente de te voir enfin postuler sur notre forum! Un grand plaisir à relire tes textes rp, et à savoir qu' Asmodia est toujours aussi méchante : >

Je te souhaite bonne chance pour ta candidature, et j'espère te voir vite en test avec nous !

Bisous

Favi

PS : C'est lui le jeune homme à côté de moi sur ma photo du Trombi ! (launch WotLK Virgin)



NON !!! pas cette photo !!! je ressemble à 1 porcelet dessus !!! On dirait un grand festin. Pitié, tu grilles toute mes chances de séduction. Promis je vous posterai de bonnes photos Mr. Green

Merci pour tes encouragements, à bientôt en test j'espère.

PS: tu connais la devise d'Asmodïa, "Méchante un jour, méchante toujours" ^^
11/06/2009 11:34
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: 27/07/2017 00:28    Sujet du message: [Accepté] Tatie Asmodia
27/07/2017 00:28
Poster un nouveau sujet  Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.   Horizon - Culte de la rive noire Index du Forum » Candidatures acceptées

Page 1 sur 3
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by Horizon
Xmox 360 modified by Lorwen Gretsie & Hitex